La santé à tout prix

Ce mercredi 21 mai à MONDORF Domaine Thermal, a eu lieu la remise du Prix santé en entreprise 2014. Cette septième édition, depuis sa création en 2007, vise à encourager les entreprises qui « dans un souci de responsabilité sociale vont au-delà de leurs obligations légales et prennent de réelles initiatives en matière de bien-être au travail ».

*En photo:  Introduction par Lydia Mutsch, Ministre de la Santé.

L’équipe de Serenity&Healthcare @work s’est rendue au Domaine Thermal de Mondorf pour couvrir l’événement.

C’est Madame la Ministre de la Santé en personne, Lydia Mutsch, qui a remis le prix à sept entreprises méritantes du Grand-Duché de Luxembourg, dans une Salle des Fêtes presque comble, à l’occasion de cet événement organisé par la Division de la Santé au travail de la Direction de la Santé. Les lauréats récompensés ont aidé à promouvoir le thème de la campagne 2013 « Mieux-être au travail ; les entreprises et la santé de leurs collaborateurs ».

Dans son introduction, la Ministre a précisé qu’il est important de récompenser les entreprises dans leurs initiatives d’amélioration des conditions et du bien-être au travail, afin de faire connaître leurs « Best practices » et de susciter une émulation ainsi qu’une prise de conscience auprès d’autres acteurs au Luxembourg et en Europe.

Devoirs de prévention

Selon des sources citées par la Ministre : 51% des directeurs déclarent que la prévention santé permet de réduire l’absentéisme et d’améliorer les relations internes ; 43 % d’accroître la compétitivité de l’entreprise et 34 % de répondre aux obligations légales. Lydia Mutsch a cependant souligné les principales difficultés à la mise en place d’actions de prévention en entreprise, dont la méconnaissance des solutions de prévention. Ainsi, seulement une entreprise sur trois lutte contre le stress et le harcèlement au travail.

Pourtant, selon les travaux sociologiques de l’OMS, il serait facile de remédier aux risques sanitaires, car les causes sont connues. Primo, le stress est préjudiciable si le salarié est contraint et ne dispose que d’un pouvoir limité de prise de décision. Secundo, les troubles cardio-vasculaires sont associés à un faible niveau d’autonomie et une valorisation inadéquate par rapport aux efforts fournis. Tertio, les troubles musculo-squelettiques sont fréquents en cas de charge de travail très importante (pression psychologique, délais urgents, faible niveau d’autonomie).

« Ces risques pour la santé sont indépendants des caractéristiques psychologiques des personnes étudiées. Ils sont, par conséquent, exclusivement liés à l’environnement professionnel », a affirmé la Ministre.

Les prix

Ainsi, le Prix santé en entreprise a été remis au cabinet d’avocats Elvinger, Hoss & Prussen Luxembourg (optimisation des postes de travail en lieux de vie), à la CDCL, Compagnie de Construction Luxembourgeoise (valorisation des travailleurs) et à Mc Bride, fournisseur de produits d’entretien ménager (santé et sécurité).

Quatre prix spéciaux dans la catégorie Travail dans les bâtiments sains ont été attribués à la Commune de Steinsel (procédure d’aération dans les classes d’école), à RTLGroup (réduction d’exposition aux champs électromagnétiques), à l’Ecole de commerce et de gestion (minimisation des émissions nocives d’imprimantes et photocopieuses) et la Ville d’Esch-sur-Alzette (application du principe de précaution par une administration communale).

Les prix ont récompensé avant tout : l’innovation, la bonne pratique, la durabilité, l’intérêt de la santé publique, l’acceptation et la participation des salariés. Les projets, tous différents les uns des autres, ont montré la diversité des problèmes, mais aussi des actions pouvant être mises en place pour améliorer les conditions de travail et éviter les risques.

Le jury indépendant était composé de membres de la Direction de la Santé, de la Division de la Santé au Travail, du Club européen de la santé, de l’Association d’Assurances contre les Accidents et de l’Inspection du Travail et des Mines. Les jurés ont pris en considération des indicateurs tels que la présentation, la conception et le respect de la législation en matière de santé et de sécurité au travail.

Cet événement Prix santé en entreprise 2014 a ainsi prouvé l’intérêt croissant des entreprises luxembourgeoises à montrer l’exemple et à agir de manière responsable en faveur de la santé et de la sécurité au travail, ainsi que l’engagement de l’État pour les encourager dans ce sens.

Didier Damiani
Expert en Communication @ MindForest