La gestion du changement, c’est quoi?

Le changement n’est plus un événement rare et bouleversant, mais une réalité quotidienne

1. Les raisons du changement

Dans un monde en perpétuel changement, on est de plus en plus conscient que la seule façon de s’ajuster en permanence à l’environnement est de développer sa capacité à changer, d’être capable de tirer des leçons de ses erreurs et de savoir se remettre en question.

Le changement est induit à partir du moment où il existe un décalage entre l’état actuel d’une situation et celle que l’on souhaiterait voir dans l’entreprise, l’état futur.

Différentes raisons peuvent pousser au changement :

  • la réglementation: vous pouvez avoir besoin de changer suite à la mise en place de nouveaux textes législatifs qui obligent les organisations à revoir leurs modes de fonctionnement ;
  • le marché, les clients, la concurrence: vous pouvez avoir besoin de réorienter la stratégie de votre organisation suite à des pressions du marché et à la concurrence ;
  • un nouvel outil, de nouvelles procédures: vous pouvez avoir besoin d’implémenter de nouveaux programmes qui nécessitent une adaptation des employés ;
  • un changement culturel: vous pouvez avoir besoin de changer, d’uniformiser des valeurs lors d’une fusion, d’avoir une culture plus collaborative ou plus innovante lors d’un repositionnement stratégique.

2. Qu’est-ce que le changement ?

Le changement peut prendre différentes formes, il est toujours lié à un contexte, interne ou externe, qui nécessite de revoir ses manières de travailler ou de vivre, il s’exprime dans l’action par une modification des comportements, des manières de travailler mais il ne se limite pas à de nouveaux apprentissages car il implique une dimension émotionnelle forte qu’il est nécessaire de prendre en considération.

3. Qu’est-ce que la gestion du changement?

La gestion du changement est une approche globale, cyclique et structurée indispensable à la transition des individus, des groupes et des organisations d’un état actuel à un état futur avec les avantages commerciaux escomptés. Elle aide les organisations à intégrer et aligner les personnes, les processus, les structures, la culture et la stratégie au sein de l’entreprise.*

4. Pourquoi la gestion du changement est nécessaire ?

Ne pas accompagner les collaborateurs lors d’un changement a des impacts à différents niveaux.

Au niveau des collaborateurs, ils peuvent se sentir perdu, perdre la confiance envers leurs employeurs, avoir un sentiment d’injustice, leur niveau de satisfaction au travail risque de baisser, ils vont s’impliquer moins dans le projet et peuvent perdre leur sentiment d’appartenance, l’engagement envers leur organisation.

Au niveau du projet, il y a un risque de dépassement de budget, de non-respect des délais. Si les besoins ne sont pas correctement pris en compte dès le début, il y a un risque que du travail supplémentaire soit nécessaire, impliquant des pertes de temps dans l’équipe projet.

Au niveau de l’entreprise, le taux d’absentéisme risque d’augmenter tout comme le présentéisme, une perte de productivité peut être observée, le turn-over peut augmenter et il y a un risque accru de perdre des employés clés. La qualité pourrait également diminuer, avec un impact sur les clients et/ou les fournisseurs.

Et le risque ultime est que le projet n’aboutisse pas. Selon Jang**, près de 68% des restructurations n’atteignent jamais les objectifs en raison de coûts cachés. Outre l’investissement perdu dans ce projet, il y a aussi un coût d’opportunité perdu. D’autres projets auraient pu être réalisés !

Des études montrent également qu’un changement bien accompagné va atteindre ou dépasser ses objectifs 6 fois plus qu’un changement mal accompagné.***

 Alors toujours pas convaincu de la nécessité d’accompagner votre prochain projet de changement ?

 Pour minimiser ces risques dans un projet de changement, différents maillons sont essentiels à sa réussite.

5. Les acteurs clés

Un projet a besoin d’un pilote! Pour cela, il est nécessaire de mettre en place un change team qui va piloter le changement, en prenant les décisions stratégiques, en faisant les arbitrages nécessaires et en veillant à l’alignement stratégique du projet.

Dans l’organisation du changement, l’équipe en charge de la gestion du changement va avoir un rôle essentiel, elle va gérer les changements en concevant, en réalisant et en mettant à disposition les plans d’accompagnement qui permettront de préparer et accompagner les utilisateurs dans le changement.

Au plus près des équipes, les managers de proximité, RH et COM auront pour rôle d’accompagner les changements en communiquant, en mettant en œuvre et en suivant le changement.

Les managers de proximité ont un rôle particulièrement important et difficile. D’une part, ils font face, à titre personnel, au changement et d’autres part, on leur demande d’être le relai sur le terrain entre la direction et les collaborateurs.

La mise en place d’un réseau d’ambassadeurs permettra de faire comprendre le changement en facilitant la compréhension du projet, en relayant les points importants.

Un conseil : Prendre en compte chaque acteur comme un élément clé de la réussite du projet de changement en faisant en sorte qu’il se sente essentiel à cette réussite, afin qu’il ait envie de s’y impliquer.

6. Quelques leviers de la gestion du changement

Pour favoriser la réussite du changement, il est indispensable de s’appuyer sur différents leviers.

  • La communication est un levier important qui doit être utilisée tout au long du projet de changement. Elle va donner de la matière et du sens au changement afin de réduire les incertitudes et limiter les risques de mauvaises interprétations.
  • L’implication va assurer l’engagement des collaborateurs dans le changement et permettre de faire des ajustements en fonction des retours et ainsi permettre aux collaborateurs de s’associer à la réussite du changement tout en y prenant une part active.
  • La documentation va entériner la description des nouveaux principes de fonctionnement tout en formalisant les bonnes pratiques et va permettre aux utilisateurs d’avoir de nouveaux supports de référence.
  • La formation va faciliter l’adaptation des collaborateurs en développant les compétences nécessaires au changement et en réduisant les résistances et les difficultés qu’ils pourront rencontrer avec ce changement.

Le coaching/tutorat sera le levier qui permettra de maintenir la dynamique en accompagnant les collaborateurs dans le changement avec pour objectif de faciliter leur adhésion au projet.

Vous voulez en savoir plus sur la gestion du changement ?

Retrouvez notre MF Essentials dédié à la culture et à la gestion du changement :

https://www.mindforest.com/wp-content/uploads/2019/04/Essentials-20.pdf

Vous souhaitez être accompagné dans un projet de changement ?

Contactez-nous dès aujourd’hui !

Email: info@mindforest.com

* PMI 2013

** Jang 2011

*** PROSCI, Best practices in Change Management, 2018

Contactez notre équipe de consultants

0 + 4 = ?