Bulle de Sérénité : « Cultivez la patience »


« En cherchant à hâter les choses, on manque le but.
Et la poursuite de petits avantages fait avorter les grandes entreprises. »

Confucius

Dans le monde bouddhiste, la patience est une vertu très estimée, alors que dans notre société matérialiste, elle est mise de côté au profit de l’efficacité et de la rapidité à obtenir ce que l’on souhaite.

De nos jours, des informations et messages provenant du monde entier sont disponibles en quelques clics de souris. Toutefois, la patience s’apprend, et se cultive. Et la tranquillité d’esprit qu’elle procure impacte considérablement notre qualité de vie.

Etre patient n’est pas simple, car cela va à l’encontre de nos réflexes impulsifs qui sont de fuir ou, au contraire, de lutter. Elle requiert donc une certaine discipline pour faire face à ces impulsions. Mais de quelles manières ?

  • Identifiez les déclencheurs d’impatience : dans quelle situation perdez-vous facilement patience ? Avec quelle personne ? Dans quel contexte ? Dressez une liste de toutes les choses qui engendrent des tensions, de l’angoisse, des frustrations. La plupart de ces éléments déclencheurs peuvent être évités, si ils sont anticipés.
  • Evitez d’effectuer plusieurs tâches à la fois : Noreen Herzfeld, professeur d’informatique à l’Université Saint John dans le Minnesota explique : « À la longue, la dispersion affaiblit la capacité de concentration, ce qui érode des qualités comme la patience, la ténacité, le bon sens et la capacité à résoudre les problèmes. ». Au final, la plupart de nos marques d’impatience proviennent du stress. Apprenez donc à éliminer les activités chronophages, à prioriser et à déléguer.
  • Laissez le temps au temps : soyez réaliste et prenez conscience que tout n’arrive pas aussi rapidement que l’on espère. Admettez l’adage « Chaque chose en son temps », même si celui-ci ne correspond pas à vos attentes. Au lieu de vous focaliser sur des situations déclencheurs d’impatience que vous ne maîtrisez pas, identifiez d’autres alternatives. Par exemple, si votre train a du retard ou est supprimé, ne vous lamentez pas et cherchez un autre moyen de transport.
  • Lâchez prise : si aucune alternative ne s’offre à vous, apprenez à lâcher prise. Plus facile à dire qu’à faire, certes. Imaginez : vous trépignez car vous faites la queue à la caisse d’un magasin. Cette situation est bien moins importante que d’attendre une réponse à un entretien d’embauche. Apprenez donc à prendre du recul par rapport à certains contextes qui sont beaucoup plus propices à déclencher du stress et de l’impatience, afin de gérer les situations qui ne sont pas assez importantes pour perdre patience.

Gardez une attitude positive dans la vie de tous les jours. La vie n’est pas une course contre la montre, mais un voyage dont il faut savoir apprécier chaque moment.

Cultivez la patience… Et récoltez la sérénité !

Mélanie Pailot
Expert in Communication @ MindForest