Tips & Tricks : Gérer sa com’ de crise

Communiquer est indispensable en situation de crise. Garder le silence n’est pas la meilleure chose à faire : d’autres acteurs peuvent s’emparer de la crise, poser des mots et souvent, ce ne sont pas les meilleurs. Le mieux est alors de garder à l’esprit les objectifs de la communication de crise :

gere-sa-com-de-crise

  • 1. Alerter. Il est nécessaire de prévenir les différents publics de l’entreprise (en interne et en externe) pour notamment leur donner les directives à suivre et de les préparer à subir des perturbations.
  • 2. Informer. Sur l’objet de la crise, les consignes précises à suivre, les conséquences à prévoir sur le quotidien, les risques encourus, les actions qui vont être entreprises, le délai de retour à la normale, etc.
  • 3. Rassurer. Lorsque c’est possible, il est important de rassurer les différents publics.
  • 4. Contingenter. Il s’agit de définir le « périmètre de sécurité communicationnel », c’est-à-dire d’éviter la contagion ou la suspicion sur l’ensemble de l’entreprise, tous ses produits, la totalité de ses pratiques.
  • 5. Protéger. C’est là l’un des objectifs phares de la communication de crise : il faut veiller à protéger l’organisation en évitant d’attiser la peur des publics ou de contribuer à créer la polémique.
  • 6. Reconstruire. La réputation de l’entreprise se trouve souvent endommagée en période de crise. Il est donc essentiel de la rétablir, voire même de l’améliorer.
  • 7. Humaniser. En sortant des logiques froides, implacables et purement juridiques.