Posts

La sécurité c’est la santé

Les bienfaits d’une culture de sécurité au travail

La sécurité, la santé, et le bien-être au travail sont des enjeux majeurs de performance économique et durable. Cependant la diversité des risques à prendre en compte (pénibilité au travail, risques professionnels, psychosociaux, ergonomie, etc.) rend souvent complexe la mise en place d’une démarche durable et cohérente.

Employeurs et collaborateurs ont un rôle essentiel à jouer dans la prévention de la sécurité et des risques psychosociaux (stress, etc.). Si les employeurs sont tenus d’évaluer les risques et de mettre en place des actions pour les prévenir, les collaborateurs doivent aussi suivre strictement les mesures de santé et de sécurité adaptées par leur employeur, mais également pour aider à éviter les accidents.

La mise en place de mesures de prévention représente donc un enjeu économique fort pour les entreprises. De plus, l’évaluation de ces risques et la recherche de mesures de prévention adaptées peuvent conduire à une remise en question des processus qui sera bénéfique pour les organisations en leur offrant :

  • Un gain de productivité,
  • Une diminution du coût direct des accidents du travail,
  • Une baisse de l’absentéisme,
  • Une diminution des pertes ou du manque à gagner pour l’entreprise.

La sécurité : un enjeu social et humain

Une démarche de prévention sécurité, bien-être et santé, peut donc garantir de bonnes conditions de travail et un climat social apaisé. L’entreprise bénéficie ainsi d’une meilleure image de marque, ce qui la rend également attractive pour les collaborateurs et favorise le recrutement.

Il s’agit donc d’un véritable enjeu social et humain permettant :

  • d’assurer la santé et la sécurité des collaborateurs,
  • d’anticiper l’usure professionnelle,
  • de diminuer les pénibilités physiques et morales des collaborateurs,
  • de fédérer et de fidéliser les collaborateurs,
  • d’améliorer les conditions de travail,
  • de diminuer l’absentéisme et les accidents de travail.

De son côté, l’employeur a le devoir d’assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale de ses employés. Pour cela, il doit :

  • réaliser des actions de prévention des risques professionnels,
  • réaliser des actions d’information et de formation,
  • mettre en place une organisation et des moyens adaptés.

Toutefois, si l’employeur a ce devoir de protection sur les collaborateurs, ces derniers doivent également prendre part à la démarche de prévention des risques professionnels et des risques psychosociaux et prendre soin de leur santé et de leur sécurité, ainsi que de celles de leurs collègues de travail.

 

Christelle Brignoli, Responsable Serenity&Healthcare @work

La Sophrologie et ses bienfaits au travail

La Sophrologie, un mot qui vient du grec sos “l’harmonie”   ; phren “la conscience» ; logos “l’étude “.

La sophrologie, signifiant l’étude de l’harmonie de la conscience, fut fondée en 1969 en Espagne par le Professeur Caycedo, Neuro-Psychiatre, à partir de sa pratique des techniques de relaxations occidentales et de son approche des méthodes orientales (Yoga, Zen).

Dans l’esprit du fondateur, cette synthèse des deux approches, convient particulièrement à l’homme occidental en l’aidant à développer un meilleur équilibre dans son propre environnement.

Elle s’applique à de nombreux domaines : médical, éducation, sport, développement personnel mais aussi au monde du travail.

Face au grand nombre de discipline s’occupant du stress, pourquoi la sophrologie plutôt qu’une autre ?

La sophrologie est une discipline possédant des techniques qui abordent toutes les composantes du stress. Pas seulement la tension-détente, mais aussi ce qui touche aux causes, aux signes et à la conduite face aux agents stressants. Elle permet en plus de se projeter dans l’avenir et d’élaborer des projets personnels face aux circonstances stressantes.

La sophrologie n’est pas la relaxation ni un moment de seul détente.

Au sein même de la détente la plus profonde s’effectue alors un travail d’éveil nécessitant une concentration. La détente est, plus que le but, le moyen de cette conquête de soi.

Visant essentiellement une reconquête de son corps et de ses potentialités, l’individu s’entraîne à des techniques qui lui permettent de relâcher ses tensions, d’être mieux dans son corps, de fortifier son mental et de renforcer sa pensée positive.

La sophrologie permettant une prise de conscience de soi, elle nous apporte au niveau du corps des réponses aux problèmes de fatigue, de gestion du stress, de motivation, de communication inhérentes à la vie de l’entreprise.

Tout le travail de la sophrologie sera d’apporter, sous forme utilisable au quotidien et pendant le travail, sa pratique sophrologique sans demander une adhésion à sa philosophie.

La fatigue, liée directement à la tâche et au stress, sources de tensions sera traitée par des exercices réflexes à introduire régulièrement dans la journée : détente nuque, épaules, yeux, position assise, une respiration plus ample et plus basse, une meilleur utilisation des pauses, des exercices de relaxation dynamique énergétiques, travail sur le retour le soir, etc.

Aider à vivre sa journée de travail avec autant d’efficacité, moins de fatigue et plus de plaisir est donc le but recherché par la sophrologie.

Source : serenityatwork.com

 

[Interview] Vous avez dit mobbing?

Maître Christian Jungers, du Cabinet Kleyr Grasso Associés, nous informe des dispositions concernant le harcèlement moral au travail : existe-il une loi ? Quelles peuvent être les conséquences d’une mauvaise gestion du harcèlement moral au travail ? etc.

Interview de Roger Braun, Health & Office Manager, Swiss Life Luxembourg

M. Braun nous explique en quoi santé et bien-être au travail sont indissociables et pourquoi Swiss Life prend cette thématique à cœur. Venir travailler tous les matins l’esprit serein et avec enthousiasme est selon lui très important pour avoir un salarié à 100% de ses capacités. Concrètement, la mise en place d’une démarche de promotion de bien-être au travail passe aussi par des actions accessibles à tous : un bureau bien aménagé, un siège confortable, un matériel de travail optimal. Mais aussi par des relations humaines de qualité.

[youtube id=”CHTES3jBjNo” width=”640″ height=”360″autoplay=”no”]