Les entreprises sont entrées dans l’ère du numérique et du virtuel, on parle d’« Industrie 4.0 » : l’industrie connectée et digitalisée. Intelligence artificielle, Big Data, bio-nanotechnologies, robotique, impression 3D, Internet des Objets. Certains y voient une évolution, d’autres une véritable révolution.

Toutes ces transformations technologiques impactent les organisations et leur fonctionnement.

Les modèles de travail, l’organisation et les processus des entreprises doivent être adaptés (environnement technologique, changement des attitudes de travail, du cadre légal et sociétal…).

La production et les investissements sont soumis à de nouveaux défis qu’il faut maîtriser : flux d’informations plus rapides et quantitatifs, digitalisation de la documentation, gestion et sécurité de l’information, de la communication et traitement des données.

La transparence et l’accessibilité de l’information obligent les entreprises à se différencier, mais offrent des solutions innovantes pour inventer les produits et services de demain et satisfaire une demande de plus en plus exigeante.

De nouveaux métiers et savoirs liés à la digitalisation apparaissent, les robots remplacent l’humain dans la chaîne de production, mais l’Homme reste le facteur essentiel dans l’aspect relationnel et la proximité.

Les interconnexions, la fusion des technologies et l’économie du partage créent de nouvelles opportunités de collaborations et de nouvelles sources de revenus.

Pour réussir leur passage à la digitalisation et saisir toutes ces nouvelles opportunités, les entreprises ont aujourd’hui plus que jamais besoin de s’adapter et de développer leur capacité à changer.