Le team building : un outil privilégié pour affronter les périodes de crise

Qi-Gong, théâtre d’improvisation, roman-photo, team cooking, il existe une multitude de propositions ludiques qui confèrent au team building une apparence de légèreté rafraîchissante. Mais le team building ne vise à pas à transformer l’entreprise en terrain de jeu. En effet, ce concept importé des Etats-Unis dans les années 80, constitue un outil d’une richesse incroyable, plébiscité par les entreprises. Car en mêlant actions, émotions et communication, il rassemble les membres d’un collectif dans un univers d’expériences communes qui imprègne les esprits de façon durable et impulse une réelle dynamique d’ensemble.

La puissance de cet outil se révèle particulièrement en situation d’incertitude, lorsque la peur et la confusion engendrent de la démotivation. Largement utilisé lors de changements organisationnels majeurs de types fusion et restructuration, le team building agit comme catalyseur sur trois dimensions essentielles de l’engagement : l’identité, la coordination et la création d’un sens collectif.

Donner une image positive de l’équipe

Les team buildings sont l’occasion de restaurer ou maintenir une image positive de l’équipe, d’affirmer un sentiment identitaire fort, malgré des environnements en mouvement constant. Le pit stop salutaire offert par le team building constitue une opportunité pour effectuer un retour sur soi au niveau de l’équipe, puis de construire l’image de qui voudrait-on être en tant qu’équipe dans l’avenir. Cette reconnaissance par l’équipe elle-même engendre la confiance et décuple la capacité d’action collective.

Dynamiser les synergies internes

Le Team building est aussi l’occasion de dépasser les clivages, tel le « eux-nous » qui caractérise l’état d’esprit post-fusion. La méthode : échanger, partager, agir ensemble, libérer les émotions. A travers des activités pédagogiques, les participants se découvrent des points communs, confrontent leurs perceptions des valeurs de l’entreprise, redécouvrent le plaisir d’échanger ensemble, et en mettant leurs aptitudes et leur volonté de bien faire, ils s’affirment en tant que groupe capable de forger une réalisation commune que ce soit, pour l’occasion, une fresque, un radeau ou une tour de Babel. Cette création collective engendre de la fierté et constitue le témoignage d’une performance décuplée, transposable au quotidien, dans les activités et les projets de l’entreprise,

Créer un sens collectif

Par ailleurs, les périodes difficiles que connaissent les organisations constituent un terreau très fertile pour le développement d’un sentiment de perte de repères et le renforcement des logiques individualistes (i.e., le chacun pour soi). Dans ce contexte, le processus de création de sens entre les collaborateurs prend une importance particulière. En effet, pour rester solidaires et surmonter de façon unie ces moments de doute et d’incertitude, les individus ont besoin d’atteindre un certain niveau de compréhension partagée de la situation à laquelle l’entreprise est confrontée. Il leur est pour cela nécessaire, au travers des échanges marquants avec leurs collègues, de reconstruire ensemble un système de représentations partagées.

Le team building est un moyen privilégié pour impulser ce travail de création de sens commun au travers d’activités permettant aux collaborateurs de se découvrir autrement, de s’offrir un temps de prise de recul et de partager un sentiment de fierté à l’issue des activités réalisées.

En s’appuyant sur les mécanismes du dépassement de soi au service de l’équipe et de la satisfaction suite aux efforts accomplis, le team building permet aux salariés de redonner du sens à leurs entreprises collectives et fournit les bases à le redéfinition de leur futur commun au service de l’organisation.

«Le partage d’expériences et la collaboration entre individus sont la clé de la créativité et du progrès. L’intelligence collective se construit dans l’action partagée», nous rappelle Peter Senge, le Père de l’entreprise apprenante.