L’absentéisme au travail, une fatalité ?

Déstabilisant pour les entreprises et leurs collaborateurs, l’absentéisme coûte cher, et peut avoir de lourdes conséquences en terme de cohésion sociale, de performance et d’image de marque. ­

Ainsi, en 2014, le coût direct de l’absentéisme pour maladie, au Luxembourg, a atteint 545 millions d’euros [1].

Souvent considéré comme inhérent au milieu professionnel, les entreprises ne savent malheureusement pas faire face à ce phénomène, ni construire une politique de prévention efficace.

Voici quelques conseils pour prévenir l’absentéisme :

A FAIRE A EVITER
  • Définir clairement les droits, devoirs et obligations des collaborateurs.
  • Formaliser ces éléments par écrit et les communiquer aux équipes.
  • Créer des inégalités de traitement entre les collaborateurs.
  • Rester indifférent.
  • Favoriser la cohésion d’équipe.
  • Créer une ambiance positive.
  • Former les managers.
  • Promouvoir les managers sans les doter des soft skills nécessaires.
  • Privilégier l’ancienneté et les hard skills au détriment des compétences managériales.
  • Réduire les attributions du service RH à la simple exécution de sanctions.
  • Dynamiser le quotidien.
  • Motiver les équipes.
  • Instaurer une routine.
  • Fuir les changements.
  • Garantir de bonnes conditions de travail.
  • Répartir équitablement la charge de travail.
  • Se conformer aux règles de sécurité et de bien-être tout en répondant aux exigences de productivité.
  • Imposer des congés.
  • Modifier les horaires de travail sans concertation.
  • Déplacer des collaborateurs dans de nouveaux locaux sans consultation préalable.
  • Rassurer les collaborateurs, en particulier en période d’incertitude.
  • Leur fournir un cadre et des repères.
  • Instaurer le doute.
  • Avoir une communication opaque.

 

Toutefois si le mal est déjà fait et l’absentéisme une réalité au sein de votre entreprise, Serenity@work propose une solution par étapesdiagnostic et plan d’actions sur mesure – pour lutter efficacement contre cette problématique.

Ainsi, les résultats sont visibles dès le lancement du projet. En effet, en communiquant sur le projet et en mobilisant les managers et salariés, la démarche Serenity@work produit les effets suivants:

  • un calcul précis des différents taux d’absentéisme ;
  • une diminution du taux d’absentéisme dans les 6 mois après le lancement du projet ;
  • la mise en œuvre de changements organisationnels nécessaires au fonctionnement ;
  • une prise de conscience du management quant à son rôle dans la gestion de l’absentéisme et mise en œuvre d’actions/comportements correctifs ;
  • des causes identifiées de façon précise : Qui sont les absents? Quand ? Pourquoi ? ;
  • un pilotage de la problématique absentéisme via un tableau de bord dédié ;
  • des actions adaptées aux différentes cibles impactées ;

Vous souhaitez prévenir et gérer l’absentéisme au sein de votre entreprise ?

Contactez-nous !

[1] Montant de la continuation de la rémunération à charge des employeurs (ainsi que des indemnités pécuniaires versées par la Caisse Nationale de Santé (CNS) augmentées de la part patronale des cotisations. Il est ici question de coût direct, les coûts que subissent les entreprises : perte de productivité, couts de remplacement ne sont pas pris en compte. Le coût direct de l’absentéisme maladie représente 2,5% du montant de la rémunération totale des salariés.

Apercus, L’Absentéisme pour cause de maladie en 2014, Numéro 4 – juin 2015, Thierry Mazoyer, Inspection Générale de la Sécurité Sociale Luxembourg http://www.mss.public.lu/publications/Apercus_et_cahiers/apercus/cahier_apercu_201506.pdf