Du mésusage des supports de communication innovants

La communication d’entreprise est un art qui nécessite de la finesse. Parmi les dernières évolutions et succès en la matière, on peut citer la bande dessinée ou le motion design appliqués au monde professionnel, qui ont donné envie à nombre d’organisations d’adopter un style plus léger pour faire passer leurs messages.

Mais utiliser un format ou un support novateur ne garantit pas que le message atteigne son objectif. Un « emballage » avant-gardiste certes, mais inapproprié, peut s’avérer contre-productif.

La preuve au travers de quelques exemples…

Le support de sensibilisation en bande dessinée :

Voir l’exemple

Rappelez-vous, le « buzz » réalisé par la dessinatrice Pénélope Bagieu qui a publié sur son blog en novembre 2013, une bande dessinée en forme de manifeste contre les méfaits de la pêche en eaux profondes.

Voulant recréer une empathie similaire sur l’écologie, le Ministère français du développement durable a réalisé une bande dessinée dans un style similaire « fait main » pour sensibiliser le public sur la mobilité durable.

 

A première vue, le document est long…et l’on décroche très vite. Quant aux petites blagues qui parsèment le support… on n’attend pas d’une communication ministérielle, même à destination du grand public, ce genre de familiarités et cela nuit à la transmission du message. Suis-je réellement en train de lire une communication gouvernementale ? On peut se poser la question davantage sur le fond que sur la forme.

Au final le support est lourd, confus et le message sur la mobilité durable difficilement assimilable. Avec cet exemple, on voit comme un style et un support non adaptés au prescripteur peuvent desservir le message. Une infographie « tout en un », représentant un cadre urbain et décrivant un « avant » avec les méfaits actuels sur l’écologie des modes de transports individuels, et un « après » présentant par exemple le plan gouvernemental pour la mobilité durable aurait été plus impactant.

Bien que techniquement et visuellement abouti, un support « joli à voir » sur la forme, nécessite une réflexion en amont quant au message à véhiculer.

Dans le même esprit, nous regarderons dans un prochain article comment un petit film réalisé en motion design, aussi abouti soit-il techniquement peut, sous prétexte de se montrer pédagogique, offrir une vidéo infantilisante, et là aussi passer à côté de son objectif à savoir communiquer, sensibiliser et faire adhérer au message.

by Benjamin Bagot
Information Designer @ Touch of Content – MindForest Group