Articles

Les entreprises certifiées ISO 9001 version 2008 vont devoir rapidement intégrer les nouvelles exigences de la version 2015 dans leur système de management de la Qualité. Cependant…

Quels seront les impacts sur leur système actuel ?

Ces nouvelles exigences sont-elles déjà maîtrisées ?

StandardsAlive* (en partenariat avec le MLQE) vous propose un outil innovant…. le Gap Analysis 9001.

Ce diagnostic unique et rapide vous permettra de dresser votre plan d’attaque pour l’obtention de cette certification dans les meilleures conditions.

«  Il n’est pas nécessaire de changer : La survie n’est pas obligatoire » (W. Edwards Deming)

Alors n’attendez plus pour amorcer le virage…

Téléchargez la Fiche « Gap Analysis 9001 »

Incontestablement, nous serons tous d’accord avec le fait que l’objectif initial d’une entreprise est de survivre, et une fois cette première étape franchie, sa rentabilité devient prioritaire et même essentielle. Elle se doit de dégager du bénéfice pour ne pas faire marche arrière. Cependant, on peut se demander comment faire pour atteindre cet objectif. Le chemin est souvent sinueux et semé d’obstacles pour garantir la prospérité (ou pérennité) d’une organisation.

Toute cette complexité réside dans la combinaison de nombreux facteurs propres à l’entreprise (son activité et son fonctionnement interne), mais également à des éléments externes tels que le contexte économique, social et sociétal dans lequel elle évolue. Ces différents paramètres doivent être évalués, et des indicateurs définis pour atteindre la performance requise dans les meilleures conditions et dans un délai raisonnable. Quelle aventure !

Pour répondre à ces enjeux, l’entreprise doit ainsi s’organiser et se structurer en définissant tout d’abord sa stratégie. Dès que les dirigeants l’ont définie, elle doit être déclinée à tous les niveaux de l’organisation pour lui donner du sens et obtenir la confiance, l’implication et la motivation de son capital humain, ses clients, ses fournisseurs et ses créanciers.

Sur cette problématique, l’ISO 9001 offre une réponse simple, pratique et efficace où toutes les parties prenantes sont visées. Son but premier est de structurer le fonctionnement interne et externe d’une entité pour lui permettre de tendre vers la stabilité financière nécessaire à son développement. Quoi de plus évident ?

Depuis près de dix ans, les entreprises se retrouvent confrontées à de nouvelles préoccupations non plus seulement économiques, mais aussi sociales et sociétales très fortes. Elles doivent ainsi tenir compte, au-delà des besoins du client et de la qualité des prestations délivrées, de l’ensemble des parties prenantes qui sont liées à leur activité.

Ce n’est pas une révolution, mais juste une évolution que l’entreprise doit initier face à son environnement. La complémentarité entre le management Qualité et les principes de la RSE devient alors évidente. Les organisations, qui ont pour vocation de satisfaire le client dans le cadre de leur démarche qualité, servent maintenant de tremplin et de modèle pour prendre en considération et répondre aux attentes d’autres parties prenantes dans le cadre de la RSE.

StandardsAlive* – MindForest Group, s’est engagé vers cet objectif d’entreprise responsable, durable et performante
avec l’obtention du label ESR en avril 2015.

«  S’engager dans le développement durable, ça n’est plus un choix »

ThyssenKrupp Ascenseurs est certifiée ISO 9001 (qualité), VCA (sécurité et santé) et ISO 14001 (gestion de la qualité environnementale).

Rencontre avec Clément Wampach, Directeur Gérant pour discuter des avantages de cette triple certification.

 

Jean-Pierre Mullenders, Managing Director, et Olivier Schiltz, Business et Quality Advisor à Randstad Luxembourg, reviennent sur l’intégration de la certification ISO 9001 dans cette entreprise majeure du domaine des ressources humaines depuis 1960, établie à Luxembourg depuis 1995.

 

Afin de connaître l’impact de l’ISO 9001 au Luxembourg, StandardsAlive* et le MLQE ont organisé une enquête auprès de l’ensemble des entreprises luxembourgeoises certifiées. Cette action a visé 329 sociétés. Nous avons décidé de vous en donner un aperçu.

Votre Système de Management de la Qualité (SMQ) est parfaitement intégré au sein de votre culture d’entreprise.

Selon les participants à l’enquête, le système Qualité fait « quasi » partie intégrante de leur culture d’entreprise. Il est intéressant de constater que leur SMQ, qui a pour unique vocation de gouverner qualitativement l’entreprise, est en soit un de ces pendants à part entière.

Il serait toutefois utile de mettre en parallèle la perception que les répondants ont de l’intégration du SMQ (soit plus de 90%) avec celle des collaborateurs, représentant justement cette « Culture d’entreprise ».

 

Vos collaborateurs se sont engagés de manière proactive à la mise en place de cette certification.

Selon les réponses à cette question portant directement sur les acteurs du système, 22% des collaborateurs ne se sont pas réellement engagés dans la mise en place de la certification lors de son implémentation. Les raisons pourraient être multiples : subie comme une contrainte, résistance, manque de temps, etc.

 

Quel est le principal obstacle pour faire vivre le système Qualité ?

Les réponses, plutôt inquiétantes à cette question ont enregistré un pourcentage cumulé de 31% de non-adhésion des personnes impliquées dans le système. En détail : 12% venant directement du terrain, 11% dû à l’absence de la Direction et les 8% restants, venant des responsables des activités pourtant positionnés comme les sponsors de la démarche Qualité. Un tiers des entreprises certifiées rencontre d’importants problèmes d’adhésion ou de leadership, bien que les deux soient intimement liés.

 

L’ISO 9001 répond, d’une manière générale, à vos attentes.

À cette dernière proposition, 62 % des sondés affirment être « plutôt d’accord » sur le fait que l’ISO 9001 réponde à leurs attentes. Ainsi nous pouvons en conclure que si les 31% de non-adhésion décrits plus haut avaient réellement décelé le potentiel de la certification dès son déploiement et avaient été engagés activement dans la démarche au fur et à mesure de son développement, peut-être que l’ISO 9001 aurait répondu encore davantage aux attentes de ses clients.

 

Julie Kartheiser
Business & Development Manager @ StandardsAlive*

Monique Gammaitoni, DRH et Responsable Assurance Qualité nous explique comment Müller & Wegener a su tirer profit de la crise financière de 2008 en implémentant un « Système de Management de la Qualité ». Grâce à la mise en place de l’ISO 9001, à la sensibilisation et à la mobilisation des collaborateurs, ces derniers ont pu entrevoir un avenir plus serein, et voir disparaître leurs incertitudes et leurs doutes d’un éventuel plan de restructuration.

Pour Müller & Wegener, le gain est double : des collaborateurs rassurés et l’obtention d’une certification qui les démarque de la concurrence.

Retour vidéo sur les deux sessions d’informations autour des exigences de la norme ISO 9001 version 2015, organisées par StandardsAlive*, en partenariat avec Luxcontrol.

StandardsAlive*, en partenariat avec Luxcontrol, organise actuellement (22 et 25 avril 2014) deux sessions d’informations et d’échanges autour des exigences de la nouvelle version de la norme ISO 9001 prévue pour 2015.

Lors de cette première session du 22 avril, Julie Kartheiser, Business & Development Manager de StandardsAlive* a qualifié la nature de la collaboration avec Luxcontrol de « gestion du facteur humain associé à une expertise technique ».

Anne Marchal, Responsable du Pôle Qualité, service Management Systems & Commodo de Luxcontrol, a expliqué les nombreuses nouvelles orientations de l’ISO 9001. Elle a précisé notamment la nouveauté qu’est la prise en compte des risques et opportunités comme exigence de qualité dans l’entreprise.

La prise en considération du collaborateur (culture d’entreprise, écoute, climat social, compétences et communication) et des attentes des autres parties prenantes ont également été abordées.

Les participants ont eu l’occasion de partager leurs expériences grâce à des ateliers de travail consacrés à la place des collaborateurs dans la démarche, mais aussi aux avantages et aux contraintes que les différentes entreprises et organisations rencontrent au quotidien dans l’implémentation du système.

La première session a vu entre autres la présence de l’ANA, Croix Rouge, Ceratizit et Sales-Lentz.

Julie Kartheiser, Business & Development Manager de la société StandardsAlive* vient d’intégrer le comité technique ISO TC 176/SC qui participe activement à l’élaboration de la nouvelle version de la norme ISO 9001 « Système de Management de la Qualité » (2015).

En participant aux activités de normalisation, StandardsAlive* va au delà de la simple mise en application des normes.

Il permet à ses clients d’en retirer de nombreux bénéfices.

 

Des informations stratégiques

Recueillir des renseignements pertinents pour que ses clients bénéficient des tendances et des évolutions des pratiques sur le management de la qualité.

Une meilleure anticipation

Permettre de préparer et d’adapter le nouveau système qualité dans le cadre d’un projet d’accompagnement comme proposé par StandardsAlive*.

Une expertise mondiale

Participer à cette élaboration permet à StandardsAlive* des échanges d’une grande qualité avec des experts de très haut niveau, toutes activités confondues.

Les intérêts des entreprises Luxembourgeoises

Grâce une grande connaissance du marché Luxembourgeois, de ces exigences mais également de ces contraintes, ce sont vos intérêts que ce comité et que StandardsAlive* défend.

L’innovation

Les nombreux échanges, les retours d’expérience et les nouvelles connaissances permettent à StandardsAlive* d’innover et d’être proactif lors de l’élaboration des prestations délivrées à ses clients.